ok Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous permettre le meilleur service possible. Plus d'informations peuvent être trouvées ici.

Les plus hauts bâtiments en France

Hamburg, févr. 23, 2012 - Huit des dix plus hauts bâtiments de la France se trouvent à Courbevoie, Puteaux ou Nanterre, les villes qui hébergent le quartier La Défense au nord-ouest de Paris. La silhouette urbaine de la capitale ne comporte pourtant qu’un seul gratte-ciel, la Tour Montparnasse, qui se trouve au deuxième rang du classement. Comparés aux gratte-ciel dans d’autres pays du monde, les bâtiments les plus hauts de la France sont plutôt bas : Le Burj Khalifa à Dubai est le plus haut bâtiment du monde. Avec une hauteur de 828 mètres, il est presque quatre fois plus haut que la Tour First à Courbevoie, qui mesure 231 mètres.

Les experts d’architecture d’Emporis ont classé et analysé les dix bâtiments les plus hauts de la France. Au cours de leur recherche, ils ont détecté le rôle exceptionnel de l’Île-de-France : Neuf des dix bâtiments au classement s’y trouvent. Celui au dernier rang du Top 10 avec une hauteur de 164 mètres, la Tour Part-Dieu, est à Lyon.

Comparé au reste de la France, Paris est la ville avec le plus grand nombre d’immeubles ayant une hauteur d’au moins 100 mètres ou plus de 40 étages. 27 des 82 gratte-ciel français se trouvent dans la capitale, surtout au 13e arrondissement. Au total, presque 83 % des gratte-ciel français ont été construits en Île-de-France, notamment à Paris et dans sa banlieue, à Courbevoie, Puteaux, Nanterre et Bagnolet. La physionomie de villes comme Lyon ou Marseille n’est guère caractérisée par les très hauts immeubles : Ces deux villes n’ont que deux gratte-ciel chacune.

La ville avec le plus grand nombre de gratte-ciel du monde, c'est Hongkong. À l’instant, la métropole héberge plus de 1.200 bâtiments ayant au moins 100 mètres de hauteur ou un nombre d’étages supérieur à 40. En outre, c’est aussi la ville avec la plus grande activité de construction de gratte-ciel du monde: Depuis 2000, plus de 550 gratte-ciel ont été réalisés à Hongkong. En France, par contre, n’ont été construits pendant cette période que dix gratte-ciel, dont huit en Île-de-France.

Pendant longtemps, des règlements d’urbanisme très strictes ont interdit aux urbanistes parisiens de construire des hauts bâtiments dans la capitale. En 1967, le “Plan d’urbanisme directeur” a été adopté, permettant aux architectes de construire des bâtiments avec une hauteur maximale de 31 mètres à Paris et 37 mètres en périphérique. En plus, il permettait aux architectes de réaliser les premiers quartiers de tours, notamment au 13e et 15e arrondissement. En périphérique, c’est surtout le quartier La Défense qui est devenu le centre principal du développement d’architecture de hauts immeubles. Dans les années qui viennent, les urbanistes veulent construire onze nouveaux bâtiments de grande hauteur dans ce quartier.

Download Additional Information