ok Nous utilisons des cookies sur notre site pour vous permettre le meilleur service possible. Plus d'informations peuvent être trouvées ici.
L'histoire des plus hauts bâtiments du monde

L'histoire des plus hauts bâtiments du monde

L'humanité a toujours été fascinée par des hauts édifices. Pas seulement depuis l?industrialisation existaient des bâtiments qui s?élancent bien plus de 100 mètres vers le ciel. Mais quelle est donc l?histoire des bâtiments les plus hauts du monde ? Quels sont les bâtiments primordiaux de cette histoire ? Voilà toutes les informations importantes.
Il y a des exemples très anciens de la haute architecture, comme la Pyramide de Khéops de la 4e dynastie (2620 jusqu?à 2500 avant Jésus-Christ), étant la plus haute pyramide du monde avec une hauteur de 139 mètres, ou la Tour-fanal de Pharos à Alexandrie qui était, selon la tradition, jusqu?au 20e siècle le plus grand phare qui a jamais été construit, ayant une hauteur de 140 mètres. Enfin, il faut également mentionner la Tour de Babel qui devrait, depuis l?Ancien Testament, toucher le ciel. Depuis le 19e siècle, ce n?étaient plus seulement des édifices sacraux qui grattaient au ciel, mais plutôt des hauts immeubles résidentiels, des bureaux ou des hôtels qui étaient construits.
Skyscraper construction received its first significant impulse with the invention of the elevator by Elisha Grave Otis in 1852. While it would, from a technical point of view, already have been possible to build tall structures with more than six stories, one would have been unable to find many tenants for them. The invention of steel frame construction was the next important step on the road toward skyscraper architecture. The first building constructed in this way was the Home Insurance Building in Chicago, built in 1885. At a height of 55 meters and ten floors it was the world's first high-rise – and revolutionary for the development of skyscraper construction.

1901 - 1908

Philadelphia City Hall

Philadelphia City Hall Avec une hauteur de 167 mètres, la Philadelphia City Hall était déjà sensiblement plus haut. Construit en 1901 dans la ville américaine de Philadelphia, cette tour au clocher ne disposait cependant pas d’une ossature en acier, mais jusqu’à nos jours, il passe pour le plus haut immeuble maçonné du monde.

1908 - 1909

Singer Building

Étant le plus haut bâtiment du monde pour sept ans, la Philadelphia City Hall a finalement été dépassée par le Singer Building de 20 mètres en 1908. Ce gratte-ciel ne pouvait que courtement porter le titre de plus haut bâtiment du monde : Après encore quatre ans, en 1913, les portes du Metropolitan Life Tower, édifice à 213 mètres de hauteurs, s’ouvraient déjà à New York City.

1909 - 1913

Metropolitan Life Tower

Metropolitan Life Tower Les gratte-ciel construits après le Met Life Tower, eux aussi, ont été achevés dans la ville de New York. Il ne faisait que quatre ans jusqu’à-ce que le Woolworth Building à Manhattan, tour de 241 mètres de hauteur, détrônait le Met Life Tower.

1913 - 1930

Woolworth Building

Woolworth Building La réalisation du Woolworth Building était rendue possible grâce à l’invention des fondations renforcées. C’est une technologie qui, lors de séisme, empêche le gratte-ciel à s’incliner et tomber. Jusqu’en 1930, le Woolworth Building était le plus haut gratte-ciel du monde.

1930 - 1930

The Trump Building

The Trump Building Pendant les décennies suivantes, l’histoire des gratte-ciel se concentrait sur une ville : New York City. Après moins d’un an de construction, le Trump Building y a été achevé en 1930. Avec une hauteur de 238 mètres, il était – pour une durée courte – le plus haut bâtiment du monde.

1930 - 1931

Chrysler Building

Chrysler Building Quelques semaines après déjà, le Trump Building devait malheureusement donner le titre du plus haut gratte-ciel au Chrysler Building qui le surclassait nettement avec sa hauteur de 319 mètres. Son constructeur, Walter Chrysler, a été incité à construire le plus haut gratte-ciel du monde à New York City par la Tour Eiffel à Paris, la plus haute structure du monde à cette époque. Afin de gagner le titre, Chrysler et son architecte, William van Alen, étaient forcés à finasser : Van Alen construisait une pointe qui donnait 56 mètres de hauteur de plus au bâtiment. La pointe, livrée en cachette et assemblée dans le puits d’ascenseur du Chrysler Building, a été érigée en seulement 90 minutes.

1931 - 1972

Empire State Building

Empire State Building Environ un an après son ouverture, le Chrysler Building a été détrôné par l’Empire State Building, ayant une hauteur de 381 mètres. Le gratte-ciel, achevé en un temps de record de 18 mois, passe pour la « Huitième merveille du monde ». En particulier à cause de sa diffusion médiale et l’usage comme décor de cinéma dans des films comme « King Kong » ou « Independence Day », l’Empire State Building est devenu un des gratte-ciel les plus connus du monde. Il était le plus haut bâtiment du monde pour 41 ans – aucun autre bâtiment n’a porté ce titre autant longtemps.

1972 - 1974

One World Trade Center

One World Trade Center Ce n’était qu’en 1972 que l’Empire State Building a été dépassé par un gratte-ciel qui avait encore plus de hauteur : le One World Trade Center, achevé, comme beaucoup de ses prédécesseurs, à New York City. Après un temps de construction de sept ans, le bâtiment et sa tour jumelle à 415 mètres sont devenus les plus hauts gratte-ciel du monde. Le World Trade Center était cependant complètement détruit lors des attentats terroristes du 11 Septembre 2001.

1974 - 1998

Willis Tower

Willis Tower Deux ans après l’achèvement du World Trade Center, en 1974, les deux tours new-yorkaises ont été surpassées par le Sears Tower à Chicago. Le gratte-ciel restait pour plus de 20 ans le plus haut bâtiment du monde. Il a été débaptisé en Willis Tower en 2009, après que la Willis Group Holding acquérait les droits au nom et louait la plupart des bureaux dans la tour.

1998 - 2004

Petronas Towers

Petronas Towers Les Petronas Towers à Kuala Lumpur étaient en 1998 les premiers gratte-ciel au-dehors des États-Unis qui ont gagné le titre des plus hauts bâtiments du monde. Le trait signifiant des tours jumelles est la Skybridge entre les deux gratte-ciel qui sert comme chemin de fuite en cas d’urgence. Depuis l’achèvement des Petronas Towers au plus tard, il a fallu imposer des règles concernant la mensuration de gratte-ciel. En effet, ce n’était qu’après un procès juridique que les tours jumelles ont obtenu le titre des plus hauts bâtiments du monde. Le maître d’ouvrage du Willis Tower s’avait plaint car son bâtiment avait, si on inclure sa pointe, encore plus de hauteur que les Petronas Towers. Depuis que le procès est décidé en faveur des Petronas Towers, des antennes ne sont plus comptées parmi les éléments d’architecture d’un bâtiment.

2004 - 2007

Taipei 101

Taipei 101 Par conséquent, les Petronas Towers étaient, avec une hauteur de 452 mètres, les plus hauts bâtiments du monde jusqu’à l’achèvement du Taipei 101 à Taïwan. Le Taipei 101 prenait ce titre en 2004 et devenait ainsi le premier tenant du titre au 21e siècle. Le bâtiment porte plusieurs superlatifs en même temps : plus grande hauteur architecturale, plus haut bord supérieur du toit et plus haut étage habitable.

2007 - jusqu'au présent

Burj Khalifa

Burj Khalifa Avant l’achèvement du Taipei 101, la construction du prochain « Supertall » avait déjà commencé : le Burj Dubai, connu aujourd’hui sous le nom de Burj Khalifa. Afin de compléter la tour, 2 400 ouvriers y travaillaient en 3x8. En moyenne, il ne durait que quatre jours jusqu’à-ce que un nouvel étage soit construit. Le gros œuvre de la tour avec une hauteur de 828 mètres était complété en Décembre 2008, mais le bâtiment dépassait la hauteur du Taipei 101 déjà en Juillet 2007. Ainsi, le Burj Khalifa dans la ville de Dubaï est devenu le plus haut gratte-ciel du monde et porte le titre jusqu’à aujourd’hui. Il a été achevé en 2010.

(État au Janvier 2014)
Voilà un résumé des plus hauts bâtiments du monde depuis le début du 20e siècle. La liste n'inclut pas de tours de télévision, de mâts ou d'autres types de bâtiment.
Durée Name Ville Nombre d'étages Hauteur
2007 - jusqu'au présent
Burj Khalifa Dubai 163 2 717 ft
2004 - 2007
Taipei 101 Taipei 101 1 671 ft
1998 - 2004
Petronas Towers Kuala Lumpur 88 1 483 ft
1974 - 1998
Willis Tower Chicago 108 1 451 ft
1972 - 1974
One World Trade Center New York City 110 1 368 ft
1931 - 1972
Empire State Building New York City 102 1 250 ft
1930 - 1931
Chrysler Building New York City 77 1 046 ft
1930 - 1930
The Trump Building New York City 70 927 ft
1913 - 1930
Woolworth Building New York City 57 792 ft
1909 - 1913
Metropolitan Life Tower New York City 50 700 ft
1908 - 1909
Singer Building New York City 47 612 ft
1901 - 1908
Philadelphia City Hall Philadelphia 9 548 ft
construit
en construction
prévu
jamais construit
démoli